METHODOLOGIE REACT

Une solution face AU comportement tyrannique

Face au comportement inadapté de l’enfant, les réprimandes, les menaces ou les punitions ne font qu’aggraver la situation (processus d’escalade réciproque où l’hostilité multiplie l’hostilité). D’autre part, la réaction de dialogue, de compréhension ou d’acceptation des attentes de l’enfant, conduit à des demandes encore plus exigeantes et de plus en plus excessives (processus d’escalade complémentaire où la soumission parentale accroît les exigences de l’enfant).

Devant l’impossibilité de faire face à la violence de l’enfant ni par la force ni par la passivité, la Résistance Non Violente a été adaptée par le Professeur Haïm Omer (Professeur de Psychologie à l’Université de Tel-Aviv) pour donner aux parents une assise morale et pratique leur permettant d’affirmer leur présence, de résister sans capituler et de s’inscrire dans une nouvelle forme d’autorité.

Fondée sur la stratégie socio-politique mise en ouvre par Gandhi lors de l’occupation britannique en Inde, la Résistance Non Violente s’applique ainsi en psychothérapie avec l’objectif premier de restaurer et rétablir la présence des parents. L’autorité parentale recherchée par cette méthode n’est pas basée sur une imposition par la force, mais sur la détermination du parent à ne jamais avoir recours à la violence et à être du côté et aux côtés de son enfant. Basée sur le calme et le silence, la Résistance Non Violente permet de désamorcer la violence en lui faisant perdre sa légitimité.

Dans un second temps, la modification de la dynamique familiale initiée par les parents entraînera la perte du statut de tout-puissant de l’enfant, générant ainsi un inconfort chez l’enfant et donc la motivation pour développer d’autres stratégies et accepter de l’aide pour surmonter ses difficultés.

La guidance parentale en Résistance Non Violente se présente sous la forme d’un Programme d’Entraînement aux Habilités Parentales (PEHP) proposant de la psychoéducation et des stratégies de « guidance éducative » basées sur la Résistance Non Violente et sur des Thérapies Comportementales et Cognitives. Elle se déroule en 13 séances (le format peut varier en fonction du professionnel qui le propose).

En France, la méthodologie REACT de Résistance Non Violente a été initiée en 2015 par le Dr Nathalie Franc au sein du Service du Pr Diane Purper-Ouakil en MPEA (Médecine Psychologique pour Enfants et Adolescents) au CHU St Eloi de Montpellier. Divers professionnels proposent à présent ce programme à travers le territoire français, à l’hôpital ou en libéral, en individuel ou en groupe.

La guidance parentale en Résistance Non Violente se déroule en 13 séances (le format peut varier en fonction du professionnel qui le propose) dans l’objectif d’apprendre à désamorcer la violence, éviter les escalades et reprendre son autorité de parent.

Quelques idées clés du programme : 

  • La description du comportement tyrannique et des psychopathologies associées
  • La notion d’hyper-accommodation
  • La résistance non violente et les schémas d’escalades
  • La déclaration de non-violence
  • La gestion des crises
  • La mise en place d’un réseau de soutien
  • Le « Sit-In » et les réactions à froid
  • L’importance du « prendre soin de soi » et l’initiation au « Mindfullness »
  • La reprise de l’autorité par la présence parentale

La RNV permet aux parents de stopper les comportements violents de l’enfant sans rentrer dans les schémas d’escalades.

  • Position ferme face à la violence,
  • Évitement total de tout recours à des attaques verbales ou physiques

« L’ennemi n’est pas l’oppresseur, l’ennemi est l’oppression. »

On ne se bat pas contre l’enfant mais bien contre la violence. Les parents s’engagent à ne plus utiliser la violence (verbale, menace, physique…) en réponse aux provocations et exigences de l’enfant afin d’éviter les escalades.

« Il faut battre le fer quand il est froid. »

Ne jamais réagir à chaud face à la violence peut importe la situation (violence verbale, physique, harcèlement…)

« Il ne faut pas vaincre mais persister. »

Il ne s’agit pas d’appliquer un comportement non violent ponctuellement mais durablement afin de ne pas se décrédibiliser dans sa position de parents.

Accompagner les parents d’enfants tyranniques Programme en 13 séances – Nathalie Franc, Haim Omer

Editions Dunod

 

Un des objectifs de notre association est que le programme de guidance parentale en Résistance Non Violente puisse être proposé partout en France, aussi bien en CHU qu’en libéral.

Les missions du pair-aidant :

  • Contribuer à aider les soignants à cibler les forces des parents ;
  • Montrer aux parents qu’ils ont le pouvoir d’agir sur leur propre vie ;
  • Partager les informations, ressources disponibles ;
  • Partager la résolution de problèmes ;
  • Partager les outils principaux de la Résistance Non Violente

 

LA PAIR-AIDANCE DANS LES GROUPES DE GUIDANCE PARENTALE

L’association a été sollicitée par les équipes du CHU de Montpellier et du CH Gérard Marchant (Toulouse) afin de participer en tant que « parents-experts » au sein des groupes de guidance parentale en Résistance Non Violente (méthodologie REACT).

L’intérêt de ce type d’intervention repose dans la complémentarité existante entre le regard des soignants décrivant les bases théoriques du comportement de ces enfants/adolescents ainsi que de la méthodologie REACT et la vision de parents confrontés à l’application pratique des outils proposés.

La pair-aidance se rapproche du concept de parrainage : l’expérience apporte de la crédibilité aux yeux du parent en difficulté.

En tant que parents ayant avancé dans la problématique du comportement tyrannique avec nos propres enfants, nous partageons ainsi avec les parents participant à ces différents groupes nos expériences de l’accompagnement, de l’accés au diagnostic et au soin et des diverses institutions qui jalonnent notre parcours (soin, social, justice…).

Nous contribuons ainsi à aider les soignants à cibler les forces des parents et montrons aux parents qu’ils ont le pouvoir d’agir sur leur propre vie (notion d « empowerment » ). Lors de ces séances de pair-aidance nous partageons également les émotions exprimées, les outils de gestion du stress, les informations et ressources disponibles pour la résolution de problème.

Enfin, le rôle du pair-aidant est porteur d’espoir et d’avenir : essayer d’aider ces parents à accéder à leur capacité de résilience en leur montrant qu’un rétablissement est possible.

Des Tutos pour vous aider au quotidien

TUTOS Pédopsy 

VOICI LA NOUVELLE SERIE DES TUTOS PEDOPSY

Elaborés début 2022 par le Dr Nathalie Franc (Pédopsychiatre au CHU de Montpellier) et Marion Fontalbat (Présidente de l’association)

Le CHU de Montpellier propose aux parents d’enfants à comportement tyrannique une prise en charge spécifique. Cette série de tutoriels vous donne des pistes de compréhension de l’approche de la Résistance Non Violente (pour la méthodologie complète, se reporter au manuel)

Pour en savoir plus sur le comportement tyrannique, cliquez ICI

 

Tuto pédopsy n°1 : Qu’est-ce que le comportement tyrannique ?

Tuto pédopsy n°2 : La déclaration

Tuto pédopsy n°3 : La Résistance Non Violente

Tuto pédopsy n°4 : Le réseau de soutien

Tuto pédopsy n°5 : Le Sit-in

Tuto pédopsy n°6 : La gestion des crises

Tuto pédopsy n°7 : Conseils aux parents

Tutos Version Précédente

TUTOS Pédopsy 

Dans ces vidéos,

les professionnels vous apportent une définition de la situation.

Elaborés en 2016 par le Dr Nathalie Franc et Raphaëlle Scappaticci au CHU de Montpellier.

plusseuls